Il existe un large choix de transports à Budapest.

Transports en commun à Budapest

La ville de Budapest est très bien desservie par les transports en commun. Elle bénéficie du métro (4 lignes), du tramway, et du bus.

Voici le site Internet du réseau des transports en commun de Budapest : http://www.bkk.hu/en/welcome/

Généralement le métro fonctionne de 5h30 à 23h30. Le réseau de tramways ferme plus tard et certaines lignes de bus marchent toute la nuit.

Le ticket unitaire coûte 350 forints (1.15 euros). Par contre l’abonnement mensuel tout inclus (métro-tram-bus) vous coutera seulement 3 450 forints (11 euros) par mois, si vous êtes étudiant. Il existe aussi des abonnements par semestre de 16 200 forints (9€/mois). Pensez bien à avoir toujours votre carte étudiante sur vous ainsi que votre abonnement, car ils vous seront demandés à chaque contrôle (vous aurez une amende si vous ne la présentez pas). Pour les non-étudiants, l’abonnement mensuel est autour de 30 euros. Sachez également que les transports en communs sont gratuits pour les enfants de moins de 6 ans et les personnes de plus de 65 ans.

Si vous êtes de passage, vous pouvez prendre un abonnement 72h à 4 150 forints (soit environ 13€) ou même d’une semaine pour 4 950 forints (environ 16€).

Je vous déconseille vivement de frauder dans le métro à Budapest (comme c’est courant de faire à Paris ou d’autres capitales) car vous avez systématiquement des contrôleurs à chaque station, et ce, toute la journée ainsi que certains contrôles à la sortie des métros et même dans les wagons.

Si vous prenez quand même le risque, vous paierez une amende d’environ 50 euros.

Taxi

Je vous conseille tout simplement de vous référer à la compagnie officielle Fötaxi. C’est la compagnie la plus fiable. Vous pouvez la contacter par téléphone ou directement sur le site internet.

transports à budapest

Cette compagnie est partenaire de l’aéroport de Budapest et pratique donc un tarif attractif d’environ 25€ pour vous rendre jusqu’au centre ville. Ils acceptent le paiement en euros. 

Vous pouvez télécharger l’application Fötaxi, qui est très pratique lorsque vous désirez commander un taxi (à toute heure). Le temps d’attente est d’en général 5 minutes. En plus, les tarifs pratiqués sont : 450 forints lorsque l’on monte dans le taxi (1,5€ environ), 280 forints le kilomètre (moins d’un euro). 

  • Voiture, conduite et vignette hongroise

Les autoroutes en Hongrie n’ont rien à envier aux autoroutes françaises, elles sont généralement en très bon état. Il n’y a aucun péage en Hongrie, il s’agit d’une vignette que vous devez commander avant votre départ sur Internet.

Voici le site internet officiel pour acheter votre vignette hongroise : Toll National.

Le tarif de la vignette est d’environ 10 euros pour 10 jours et 18 euros pour un mois. Contrairement aux vignettes suisses, autrichiennes ou encore tchèques, la vignette est dématérialisée en Hongrie. Lors de votre achat sur Internet vous devez renseigner la plaque d’immatriculation de votre véhicule ainsi que le pays d’immatriculation. Après la validation, vous devez imprimer votre reçu sur une feuille A4 et la garder précieusement dans votre véhicule.

C’est cette feuille qui fait office de vignette et elle est à présenter en cas de contrôle de la police hongroise.

A noter que sur certaines portions d’autoroutes, votre plaque est automatiquement scannée par les caméras, et ils savent instantanément si vous vous êtes acquittés d’une vignette ou non. En cas d’infraction, l’amende est généralement en centaines d’euros.

Concernant la conduite en ville à Budapest, il faut savoir que les hongrois roulent généralement assez vite en agglomération et il est courant que certains conducteurs passent quelques secondes après que le feu soit devenu rouge. 

Par contre, concernant l’alcool il y a une tolérance zéro au volant, même pas un seul verre : 0,00g ! Et là ils ne rigolent pas.

D’après une directive récente, ils ont ordre de confisquer le permis sur le champ (même pour les étrangers) en cas de contrôle positif et l’amende est généralement salée.

Il ne vous reste donc plus qu’une solution après une soirée arrosée : rentrer à pieds ou en taxi !

Pour trouver une station service, c’est très simple, il y en a quasiment partout! (cf notre carte) L’essence est en plus beaucoup moins cher qu’en France (-8%). En 2016, pour 1L d’essence à Budapest le coût sera d’environ 1,21€ (selon les endroits, il varie de 1,1€ à 1,29€).

transports à budapest

  • Se garer à Budapest

Les parkings à Budapest sont relativement chers par rapport au coût de la vie locale et atteignent les tarifs français.

Vous trouverez généralement 3 types de stationnement possible :

1/ Le stationnement dans la rue. Il est généralement payant de 8h à 20h non- stop du lundi au vendredi. En hyper centre, le tarif est d’environ 420 forints/heure (1.30 euros environ). Le problème est que les horodateurs n’acceptent pas les cartes bancaires françaises et AUCUN billet de banques. En d’autres termes vous devez avoir beaucoup de pièces de monnaie sur vous. Le second problème est que vous ne pouvez jamais payer pour rester plus de 3 heures, vous devrez donc revenir régulièrement à votre véhicule pour prendre un nouveau ticket car la police municipale est très active pour vous donner des amendes et mettre systématiquement des sabots sur les véhicules mal garés. Le seul point positif est que le stationnement est gratuit du vendredi soir 20h au lundi matin 8h.

2/ Les parkings couverts : il y en a beaucoup dans le centre de Budapest. Généralement, le tarif à l’heure n’est pas plus élevé que celui du stationnement dans la rue et les modalités de paiements sont beaucoup plus pratiques. Il y a également des tarifs 24h. Vous pouvez demander à prendre un abonnement mensuel, comptez aux alentours de 30 000 forints par mois après négociation (100 euros) pour les parkings couverts en hyper centre. Vous pouvez vous rendre sur le site de EZ Park

3/ Les parkings privés extérieurs. Vous vous apercevrez rapidement qu’il y a beaucoup de petits parkings privés extérieurs tenus par un gardien. C’est surprenant au début mais très démocratisé à Budapest. Vous pouvez y stationner généralement à l’heure, à la journée ou au mois (comptez environ 20 000 forints par mois). Le parking est donc surveillé et fermé la nuit. Attention toutefois, ces gardiens ne parlent généralement pas anglais, uniquement hongrois, il est donc difficile de se faire comprendre.

transports à budapest

Share Button